Le revêtement de sol PVC pour usine

Parmi les différents types de revêtements industriels qui existent sur le marché des sols, l’usage du dallage PVC est celui qui propose les meilleures paramètres en termes de prise en main. C’est une solution rapide et pratique qui permet non seulement de gagner du temps mais également de réaliser des économies. Pour son installation, nul besoin de résines en tous genres, ou de produits de fixation. En effet, l’installation d’un revêtement de sol industriel PVC ne requiert pas des aptitudes particulières. Dans la majorité des cas, vous pouvez vous passer d’un professionnel. Autre point fort, vous n’aurez pas besoin de stopper votre production ; ou votre activité durant son installation. Votre bâtiment n’en sera qu’amélioré !

Pourquoi utiliser les dalles PVC pour le sol d’une usine ?

Le sol des entrepôts comme des usines est le plus souvent sujet à un certain nombre de dégâts causés par le poids des machines et autres équipements industriels lourds. Si vous envisagez de restaurer ou de rénover votre système de revêtement existant, il voudrait mieux vous orienter vers des modèles qui offrent des propriétés antistatiques suffisantes et qui vous garantissent simultanément une certaine résistance dans le temps.

Ainsi, pour toutes les caractéristiques qui ont été énoncées précédemment, les dalles PVC se positionnent comme le leader incontesté sur le marché en matière de revêtement de sol industriel. Elles constituent véritablement un allié de choix au quotidien tant pour favoriser l’essor de vos activités de production que pour faciliter le travail de manutention.

Au fil du temps, une réparation peut-être envisagée ; lorsque vous les avez usés plusieurs années après la mise en place ; ou encore pour masquer les traces de peintures ou salissures éventuelles qu’elle accumule sur votre sol.

La pose est rapide et facile à mettre en œuvre. En règle générale, elle ne nécessite pas l’utilisation de colle ou de résine spéciale, type epoxy. Les dalles s’emboitent parfaitement bien les unes aux autres grâce à un système de fixation périphérique. Une préparation minimale est réalisée même sur des supports humides et inégaux de sorte à protéger le substrat de tous les dommages qui ont été occasionnés sur le dallage béton industriel.

La pose de dalles PVC pour sol d’usine : quel mode opératoire

Concrètement, pour installer les dalles pour sol industriel, il faut prévoir certains outillages. Ces outils doivent être sélectionnés avec soin de sorte à obtenir de belles finitions à la fin du processus.

Ainsi, le matériel indispensable pour la pose de dalles PVC sont : balai, aspirateur, maillet en caoutchouc (ou à embout plastique), règle (longue de préférence), mètre, équerre, cordeau. Mais, d’autres outils de coupe ou de collage peuvent être ajoutés au besoin. Il s’agit pour l’essentiel de : cutter (haute résistance), petite scie sauteuse, adhésif (armé double face) ou colle polyuréthane.

L’un des paramètres qui fait de notre produit, le meilleur sur le marché est sûrement son épaisseur, parfaitement adaptée pour les lourdes charges qu’elles devront supporter avec vos machines de production.

Avant le déroulement même du processus, les dalles doivent être stockées 24 à 48 heures (à une température de +10° C à +35° C) au niveau du local où la pose va s’effectuer. Le jour même, l’opération de recouvrement débute au centre. Pour ce faire, il est recommandé de tracer une ligne directionnelle partant du centre, sur le sol de la pièce, en respectant un axe de 90° sur la longueur. Ainsi, au fur et à mesure de l’avancement des travaux, la pose des dalles ne doit pas dévier de cet axe.

Pour une installation satisfaisante et un rendu de grande qualité, il faut toujours faire en sorte de conserver les dalles les plus grandes près des murs. Son installation peut se faire sur n’importe quelle type de surface type bois, béton, ciment …

Un point avantageux pour vos collaborateurs travaillant dans l’usine, sa propriété antidérapante offre une sécurité pour les usagers !